2016

Toutes les actions et événements dont a pris part l’association en 2016 :

-25 Février « Repas dans la peau d’un non voyant » au Grand Hôtel de Valenciennes. 3ème édition , ce rendez-vous était organisé par le C.H.A.T en partenariat avec TC Handicap composé de cinq étudiants de l’IUT de valenciennes. Soixante trois convives plongés dans le noir, afin de découvrir l’univers et les difficultés d’une personne non-voyante. Et ce, dans le but de développer d’autre sens, comme l’écoute et le goût.

« Lors de cette soirée, plusieurs personnes sont intervenues. C’était notamment le cas des membres de l’école des Chiens Guides de Roncq, ou de Michelle Gréaume, maire d’Onnaing et présidente de la commission d’accessibilité de Valenciennes Métropole. De nombreux étudiants et d’autres volontaires avaient revêtu un tablier et un bandeau. Tous étaient guidés par un »capitaine de table », qui était une personne non-voyante. »

Pourquoi ce repas, pourquoi ces actions de sensibilisation au handicap? Et bien les aléas de la vie nous amène des fois à être pour quelques instants ou définitivement un PMR » cela n’arrive pas qu’aux autres ».

Par ces actions, le C.H.A.T souhaite faire passer un message  » vivre ensemble ». L’objectif de la mise en situation au handicap du citoyen landa, des acteurs privés ou publics, est de comprendre en le vivant, quelles sont les difficultés que rencontrent un PMR. Passer du statut de la personne valide au statut de la personne en situation de handicap, c’est CONTRIBUER A DEPASSER LE HANDICAP POUR DECOUVRIR L’INDIVIDU.

Qu’est ce que la différence? Pour que le handicap ne soit plus catégorisé, pour qu’ensemble nous soyons enrichis de nous côtoyer, n’ignorons plus les personnes ayant des difficultés. Réduisons nos préjugés, allons vers « l’autre », apprenons à le connaître.

 

         

 

9 Mars, Conférence « L’accessibilité dans la ville et l’enfant porteur de handicap » à la Maison Pour Tous de Vieux condé

14 Mars, les étudiants de l’IUT prennent un « déjeuner dans le noir »au restaurant universitaire

17 Mars, » des professionnels dans le noir ». Cap emploi organisait un recrutement en aveugle pour aider les chefs d’entreprise a ne pas se focaliser sur les handicaps des candidats à l’emploi. Le C.H.A.T a organisé le repas du midi dans le noir.

« J’ai participé à un déjeuner à l’aveugle, ça fait tout drôle » . Phrase relatée par Théodore Terschlusen, journaliste de la Voix du Nord. Voici son article.

« Opération réussie pour le Collectif Handicap Accessibilité pour Tous. Dans la tripotée de cadres présents au recrutement. Ils sont quelque uns à avoir joué le jeu. Se mettre soi-même en situation de handicap. Et quand il faut y aller, il faut y aller. D’ailleurs la dame qui accueille les participants au resto universitaire est du genre chef de gare. Militaire. « Alors voilà, vous mettez la tenue en plastique. Et votre masque est là ». « Y a plus qu’à exécuter. La blouse? Un énorme bavoir vous l’aurez compris. Et puis le masque. Zut. C’est vraiment le noir complet. Et comment faisons nous pour nous rendre à table? Ouf. C’est une autre dame qui nous pilote. Rassurante. » Avancez, si, vous pouvez….. » Premier choc. C’est absolument terrifiant de devoir faire confiance à quelqu’un. On marche à petits pas comptés, comme sur des œufs. On tend les bras. « Non, non , il n’y a rien, allez-y…. ».

Nous voilà assis, guidés jusque sur la chaise. Arrive le plateau. Une voix off en donne la description. « Devant vous, l’entrée. A votre main droite, le plat. A votre main gauche, un verre d’eau, c’est à vous de jouer………. ». Aucun détail sur le menu, en revanche. Il paraît que le fait de ne pas voir décuple les autres sens.  » Vous allez découvrir les saveurs. » Oui bon bref. Pour le goût on repassera hein. On est bien trop concentré sur l’unique sens qui nous reste: l’orientation. On tâtonne. L’entrée. Du bout de la fourchette, enfin repérée. On est terrifié par la première bouchée. C’est sûr, on va se louper. Non, ça passe. Suite des tâtonnements. On passe au plat. Nan, ça c’est du vice…. Ce n’est quand même pas de la semoule? Si. Et…une cuisse de poulet sans doute, à la consistance. Malheur. Du coup, j’ai même posé ma fourchette. Mais où? On se lance. On imagine le pire, ça passe encore.  » Vous vous débrouillez comme un chef », la voix off. Merci du soutien. La débrouillardise n’ira pas jusqu’à réussir à entamer la tarte du dessert. Il fait soif ici. On cherche le verre d’eau avec les doigts. Trop bien visé. En plein dedans. Beurk. La serviette, elle est où?

Enfin, le masque tombe. Soulagement. C’est bien pour le régime, les déjeuners en aveugle: personne n’a même essayer de trouver la corbeille de pain, à côté des plateaux. En face de moi, Marie-Charlotte et Stéphanie, deux spécialistes RH font la même analyse.

C’es épuisant cet exercice. Tellement que nous n’avons strictement rien apprécie du menu. Rien. C’est drôle, on s’aperçoit qu’on fait des progrès plus vite que prévu. En 20mn, on attrape des yeux au bout des doigts. Et c’est le plus important. On a tenu le choc uniquement parce que nous, on savait qu’il suffisait d’ôter le masque pour y voir clair à nouveau. Ce soleil timide de mars? Mais c’est un vrai miracle. Une bénédiction de le voir…….

 

ETRE NON VOYANT, IL FAUT LE VIVRE POUR LE COMPRENDRE. MAIS LE VIVRE AU QUOTIDIEN? C’EST UNE AUTRE PAIRE DE MANCHE……….

Le Collectif remercie tous les chefs d’entreprise de s’être, le temps d’un déjeuner mis en situation d’une personne non voyante.

28 Mai, Journée de sensibilisation à la Sentinelle, salle crochet avec la participation des écoliers

9 Septembre: « Festival International du Film sur le Handicap »

Dans le cadre du Festival International du Film sur le Handicap qui se tenait à Cannes du 16 au 21 septembre 2016, diverses associations concernées, la ville de Valenciennes, l’équipe du Festival et le Gaumont de Valenciennes, se sont associés pour une journée festive et inédite qui s’est déroulée Le vendredi 9 septembre au Gaumont Pathé de Valenciennes.

Au programme: des animations et actions proposées par les associations : Le Centre Courteville de Roncq, l’ADEPA, l’UNADEV, l’ACS, Les Clowns de l’Espoir, La Fédération Française d’Handidanse de Cécile Avio, la Fédération Française d’Handisport ..

  • Points d’information, jeux de mises en situation de handicap, ateliers multimédia, parcours en aveugle….
  • Projection de clips des associations présentes
  • Projection des courts et longs métrages autour du handicap et de la différence.

Le Collectif remercie toutes les associations présentent, tous les partenaires, Décathlon, Facon Médical, Cellier, Le Flunch d’Aulnoy lez Valenciennes et surtout Mr Clément directeur du Gaumont de Valenciennes sans qui cette journée n’aurait pu se faire.

20 Octobre, Formation : »Accompagnement d’une personne en situation de handicap » pour 18 jeunes du service civique

27 Novembre, au profit  du Téléthon : loto à la salle Germinal en partenariat avec la ville de Vieux condé, et divers associations vieux condéennes.

3 Décembre, Manifestations au profit du Téléthon. En partenariat avec le service jeunesse de Vieux condé (parcours en ville en situation de handicap, collation à l’aveugle, vente d’objets, maquillage pour enfants…..)

        

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.