Informations

Dimensions réglementaires d’une place de stationnement pour personnes handicapées

Toutes places de stationnement pour personnes handicapées doivent avoir cette emprunte, en effet, pour laisser la possibilité à la personne PMR de sortir et d’entrer dans son véhicule, cette espace de 0,80m doit être préconiser. Si ces places sont crées le long d’un trottoir, la personne PMR doit avoir la possibilité d’emprunter le trottoir facilement à l’aide d’un abaissé.

 

« LE STATIONNEMENT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP « 

Depuis le 1er janvier 2017, la carte de stationnement pour personnes handicapées est remplacée par la Carte Mobilité Inclusion (CMI). Cette carte unique, sécurisée et infalsifiable remplace depuis cette date, les cartes en format papier actuellement délivrées aux personnes handicapées (carte invalidité, carte de priorité, carte de stationnement).

Les personnes en situation de handicap attendaient depuis longtemps cette évolution qui mettra fin aux fraudes diverses dont elles étaient victimes: fausses cartes, ou utilisation de la carte par un tiers. Ainsi pour lutter contre la fraude, cette nouvelle carte comprend un « flashcode » récapitulant les droits du bénéficiaire et permettant d’en vérifier la validité.

La CMI peut comprendre trois mentions:

-l’invalidité

-le stationnement

-la priorité

Cette carte sera délivrée en deux exemplaires, un à opposer sur le véhicule et l’autre à conserver dans son portefeuille.

ATTENTION!!!!!

Les cartes actuelles demeurent valables jusqu’à leurs dates d’expiration. La Carte Mobilité Inclusion sera délivrée au renouvellement de celle-ci.

carte de stationnement pour personnes handicapées

 

carte de priorité pour personnes handicapées

carte d’invalidité pour personnes handicapées

NOUVELLE CARTE MOBILITE INCLUSION DEPUIS LE 1er JANVIER 2017

CARTE MOBILITE INCLUSION DELIVREE DEPUIS LE 1er JANVIER 2017

QU’EST CE QU’UN ETABLISSEMENT ACCESSIBLE

Les normes d’accessibilité doivent permettre aux personnes en situation de handicap de circuler avec la plus grande autonomie possible, d’accéder aux locaux et équipements, d’utiliser les équipements et les prestations, de se repérer et de communiquer. L’accès concerne tout type de handicap (moteur, visuel, auditif, mental….).

Les établissements ouverts au public (commerce, hôtel, bureau, etc…..) doivent être accessible aux personnes en situation de handicap depuis le 31 décembre 2014. Dans le cas contraire, les établissements non conformes aux règles d’accessibilité sont tenus de s’inscrire à un Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’Ap), celui-ci permet d’engager les travaux nécessaires dans un délai limité.

L’accessibilité des établissements et leurs abords concernent:

  • les cheminements extérieurs
  • le stationnement des véhicules
  • les conditions d’accès et d’accueil dans les bâtiments
  • les circulations horizontales et verticales à l’intérieur des bâtiments
  • les locaux intérieurs et les sanitaires ouverts au public
  • les portes, les sas intérieurs et les sorties
  • les revêtements de sols et des parois
  • les équipements et mobiliers intérieurs et extérieurs susceptibles d’y être installés (dispositif d’éclairage et d’informations des usagers, par exemple)

Les commentaires sont fermés.