Le mot de la présidente

Depuis des années, notre collectif œuvre dans l’espoir de voir naître une Cité adaptée à TOUS, le quotidien des personnes en situation de handicap est truffé de difficultés pratiques ou de réalités non adaptées au handicap.

Privilégier l’accueil et la participation des personnes en situation de handicap dans les services ordinaires est un préalable à une réelle intégration.

L’intégration est la reconnaissance du droit donné à tout individu de participer à la vie sociale, c’est-à-dire d’en être acteur à part entière.

L’intégration scolaire est le premier pas à effectuer pour que l’enfant en situation de handicap s’insère dans la société. L’école est le premier lieu de socialisation, c’est un lieu où l’enfant va appréhender l’autre, apprendre à vivre en société.

L’intégration physique, c’est-à-dire l’emprise de lieux adaptés pour que tous puissent se déplacer, consommer, vivre.

L’intégration fonctionnelle va permettre à l’individu d’assumer les activités quotidiennes comparables à celles des personnes valides.

Enfin, l’intégration sociale, permet au citoyen en situation de handicap de bénéficier de relations sociales par différentes activités qui doivent lui être ouvertes.

Notre Collectif Handicap Accessibilité pour Tous souhaite une société inclusive qui s’adapte à tous les types de handicap. Les secondes, les minutes, les heures, les jours enseignent aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais ces secondes, ces minutes, ces heures, ces jours, justifient l’espoir d’être tous égaux.

C’est pourquoi, l’information est essentielle au respect et à l’intégration de chacun.

 

Les commentaires sont fermés.